Protection solaire : pourquoi choisir une crème solaire bio ?

creme-solaire-bio-cosmebio

Avec le retour du soleil dans l’Hexagone reviennent les questions sur la protection solaire, et plus particulièrement les crèmes solaires bio.

« Pourquoi choisir une crème solaire bio » et « comment choisir sa crème solaire bio » sont des questions récurrentes de la part des consommateurs. Nous répondons à ces questions dans cet article. Vous verrez que la crème solaire bio est pleine d’avantages pour vous et votre famille.

 

L’importance de la protection solaire

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, prenons le temps de nous repencher sur l’importance de la protection solaire. On a tendance à l’oublier, mais les premiers soleils sont déjà dangereux, mêmes si leurs indices UV sont plus faibles qu’en plein été. À court terme, le premier méfait du soleil est le coup de soleil, qui est une réaction inflammatoire pouvant être superficielle ou profonde. À plus long terme, les méfaits iront du vieillissement prématuré de la peau à des soucis plus graves, comme les cancers de la peau.

En cas d’exposition, se protéger avec un élément qui fait barrage entre les rayons du soleil et notre peau est donc essentiel. Cela peut passer par différents éléments, comme la crème solaire bien sûr, mais aussi les vêtements (chapeau, tee-shirt…). Pensez aussi aux lunettes de soleil pour protégez vos yeux qui sont tout autant exposés !

 

photo-femme-chapeau-plage

Pourquoi préférer les crèmes solaires bio ?

 

Les crèmes solaires bio pour éviter de nombreux ingrédients indésirables

 

Dans les crèmes solaires conventionnelles, les filtres utilisés pour protéger des rayons du soleil sont issus du pétrole. Ces ingrédients pétrochimiques peuvent être cancérogènes, allergisants, perturbateurs endocriniens ou encore polluants pour l’environnement.

Voici quelques exemples de ce qu’il est courant de retrouver dans les formules des crèmes solaires conventionnelles :

  • benzophenone2 : filtre UV - perturbateur endocrinien.
  • oxybenzone : filtre UV - perturbateur endocrinien et potentiel allergisant.
  • buthylhydroxyanisol : anti-oxydant - cancérogène suspecté, perturbateur endocrinien et potentiel sensibilisant.
  • parabènes : conservateur - perturbateur endocrinien.
  • octyl méthoxycinnamate : filtre UV - perturbateur endocrinien.
  • 4méthylbenzylidène camphre : filtre UV - perturbateur endocrinien.
  • octocrylène : filtre UV, perturbateur endocrinien et potentiel allergisant.

 

Dans les crèmes solaires bio, les filtres de protection solaires sont minéraux, ils sont extraits de la nature. Pour plus d’informations sur ces filtres minéraux, je vous invite à lire notre article sur les nanoparticules, le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc.

 

Les crèmes solaires bio pour réduire la pollution des océans
 

photo-corail

Outre le fait d’être nocifs pour la santé, beaucoup d’ingrédients pétrochimiques présents dans les produits solaires conventionnels sont toxiques pour l’écosystème marin. Ils détruisent les micro-algues responsables de la survie du corail, engendrant alors sa perte (source Environmental Health Perpectives). Ils engendrent aussi le blanchiment du corail car ils empêchent les rayons du soleil de l'atteindre. Sur le long terme, les conséquences sont néfastes pour tous les organismes vivants sur Terre.

 

Quelle crème solaire bio choisir ?

 

Pour savoir quelle crème solaire bio choisir, voici quelques points clés sur lesquels il est utile de se pencher.

 

Connaître son phototype et l’intensité d’ensoleillement pour choisir son indice de protection solaire

 

Nous n’avons pas tous la même peau… et donc pas tous le même besoin de protection solaire ! La première étape pour choisir son indice est donc de connaître son phototype. Certains sites officiels vous donnent des outils pour connaître votre phototype.

Une fois votre phototype déterminé, questionnez-vous sur l’intensité d’ensoleillement à laquelle vous exposerez votre peau. On ne choisit pas la même crème solaire bio pour être à la montagne ou à la mer.

Une fois ces deux éléments déterminés, vous pourrez vous choisir l’indice FPS (facteur de protection solaire – SPF en anglais) de votre crème solaire bio. Sur le marché, on trouve les indices FPS allant jusqu'à 50+. Plus l’intensité d’ensoleillement est élevée et plus votre peau est claire, plus il faut opter pour un indice élevé.

 

photo-fillette-plage-creme-solaire

Choisir son type de crème solaire bio

 

Sur le marché, il existe plusieurs types de produits solaires bio. Les plus fréquents sont les crèmes, les laits, les huiles et les sprays/brumes. Ces produits protègent avant tout la peau, mais certains sont aussi utilisables pour les cheveux.

Ce qui va les différencier, c’est surtout la facilité d’application. Les laits et huiles seront plus fluides que les crèmes solaires. Les sprays et brumes faciliteront quant à eux la protection solaire des zones moins accessibles. Les sprays et brumes solaires peuvent également faciliter la protection solaire des enfants qui rechignent parfois à l’idée de mettre de la crème.

 

Notre sélection de crèmes solaires bio labellisées Cosmébio

photo-selection-meilleures-cremes-solaires-bio
  1. Spray solaire SPF 30 - Lovea bio
  2. Crème solaire bébé et enfants SPF 45 - Eco Cosmetics
  3. Crème solaire SPF 10 - Ylaé
  4. Spray solaire SPF 50+ - Laboratoires de Biarritz
  5. Spray solaire bébé SPF 50 - Alphanova Sun
  6. Fluide protecteur SPF 50 - Phyt's
  7. Crème solaire SPF 25 - Oxalia
  8. Spray solaire SPF 50+ - Biosolis
  9. Huile solaire SPF 15 - Bioregena
  10. Ecran solaire SPF 50 - Naturado en Provence
  11. Crème solaire SPF 50 - Gamarde
  12. Crème solaire SPF 30 - EQ Love

 

Protection solaire : attention au greenwashing

 

Face à la préoccupation croissante des consommateurs pour la protection de l’environnement, certaines marques solaires conventionnelles mettent l’accent sur la protection des océans, alors que le produit contient des ingrédients indésirables pour votre santé.

D’autres revendiquent des engagements avec des ONG pour la protection de la biodiversité sous-marine alors que leurs produits contiennent des filtres prétrochimiques qui polluent les océans… Enfin, d’autres vont valoriser la présence d’un ingrédient minéral alors qu’il ne représente qu’une infime partie du produit.

En cas de doute, privilégiez les crèmes solaires bio labellisées Cosmébio, qui exigent 95% minimum d’ingrédients naturels, excluent les filtres pétrochimiques et ont de vraies valeurs environnementales !

 



Pour aller plus loin :
 

lien-page-notre-association
lien-page-produits
lien-annuaire-marques-labellisees
lien-page-la-cosmetique-bio

Écrit par

Marine  Marine