Cosmébio, le label cosmétique bio et naturel

Le label Cosmébio permet de distinguer en un coup d'œil quels sont les cosmétiques vraiment naturels ou bio. Il se base sur un cahier des charges exigeant et une charte de valeurs éthiques. Un contrôle par un certificateur indépendant est obligatoire chaque année pour vérifier la conformité des produits.

 


 

Un label qui garantit la composition des cosmétiques naturels et bio... et plus encore !


Comme nous l’expliquons sur la page La cosmétique bio, les cosmétiques bio et naturels impliquent une formule d’origine naturelle, mais aussi le respect de l’environnement, des engagements sociaux et une communication responsable. Le label Cosmébio vous garantit que les produits remplissent ces prérequis !

 

La signification des différents logos Cosmébio

 

Pour apposer le label Cosmébio sur son packaging, un cosmétique naturel ou bio doit remplir certaines conditions en matière de composition.
Voici quels sont les logos que vous pouvez retrouver sur les 11000 produits labellisés et leur signification respective :

 

Logo indiquant que le cosmétique est bio selon
le 1er cahier des charges créé par l'association :

95% minimum d'ingrédients d'origine naturelle sur le total du produit  (eau et minéraux considérés comme naturels)


95% minimum d'ingrédients bio sur l'ensemble des végétaux


10% minimum d'ingrédients bio sur le total du produit (eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)
 

 

Logo indiquant que le cosmétique est naturel selon le cahier des charges actuel COSMOS :

Sur le total du produit, limitation de l'origine pétrochimique (liste d'ingrédients autorisés avec dosage maximal), ce qui revient in fine  à environ 95% minimum d'ingrédients d'origine naturelle

 

Logo indiquant que le cosmétique est bio
selon le cahier des charges actuel COSMOS :

Sur le total du produit, limitation de l'origine pétrochimique (liste d'ingrédients autorisés avec dosage maximal), ce qui revient in fine  à environ 95% minimum d'ingrédients d'origine naturelle


95% minimum d'ingrédients bio sur l'ensemble des ingrédients pouvant être bio (tels que les végétaux, la cire d'abeille, le lait...)


20% minimum d'ingrédients bio sur le total du produit (10% pour les produits à rincer et minéraux - eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)


 

 

Des garanties qui vont au-delà du produit

 

Le label Cosmébio ne se contente pas d’une formule, il garantit tout ce qu’il y a autour et couvre ainsi tout le cycle de vie du produit :

  • origine des matières premières, pour encourager un approvisionnement éthique et durable
  • procédé de transformation doux et non polluant
  • fabrication du produit fini (composition propre, emballage, stockage)
  • étiquetage transparent et communication responsable

 

Pour aller plus loin : découvrez notre article de décryptage du cahier des charges.

 

Notre cahier des charges


Depuis le 1er janvier 2017, c’est le cahier des charges Cosmos qui est utilisé pour labelliser les nouveaux produits mis sur le marché. Cosmébio est l’un des cinq membres fondateurs de ce cahier des charges. L’ambition du cahier des charges Cosmos est d’harmoniser les garanties des labels bio cosmétiques à l’international.

Les sociétés cosmétiques qui s’appuient sur ce cahier des charges représentent aujourd'hui plus de 12 000 produits certifiés. La mention "Cosmos Organic" ou "Cosmos Natural" placée sous le logo Cosmébio indique que le produit a été formulé selon les exigences de ce cahier des charges.

Consulter le cahier des charges COSMOS

 


 

Comment obtenir le label cosmétique bio ?

 

Deux étapes sont nécessaires pour apposer le label cosmétique bio Cosmébio sur ses produits :

Première étape : la certification cosmétique

 

Pour vérifier le respect des exigences quant à la composition des produits, nous faisons appel à des certificateurs. De par son statut d'association, Cosmébio n'a pas le droit de certifier elle-même les produits. Ce sont donc les organismes accrédités Bureau Veritas, Cosmécert et Ecocert qui doivent vérifier le respect des garanties du label. Le contrôle est nécessaire au moins une fois par an.

Lors de ce contrôle, les certificateurs vérifient le respect de tous les critères du cahier des charges. Si tout est en conformité, ils délivrent un certificat indiquant si le produit est naturel ou bio avec les pourcentages correspondants. Ces informations sont alors ajoutées sur l’emballage des produits.

 

Seconde étape : l’adhésion à l’association Cosmébio

 

Une fois les produits certifiés conformes au cahier des charges, l’entreprise peut devenir membre de Cosmébio. Elle remplit un formulaire pour nous donner des informations sur ses marques et sa démarche éthique, et signe la Charte Cosmébio, le texte fondateur qui définit les valeurs du collectif pour des cosmétiques éco-responsables :

Respect des techniques de fabrication
de la cosmétique naturelle et bio

Respect des Hommes,
de la Nature et des Animaux

Respect d'une communication
responsable et transparente