Les questions les plus posées sur la crème solaire bio

Les questions les plus posées sur les crèmes solaires

creme-solaire

Les beaux jours ont fini par arriver, entrainant avec eux l’achat de crème solaire bio et les questionnements qui vont avec. Nous vous proposons donc dans cet article un tour d’horizon de toutes les interrogations que nous recevons chaque année de la part des consommateurs.

 

Les questions sur l’efficacité des crèmes solaires

 

C’est quoi le SPF ?

 

De façon simplifiée, le SPF (Sun Protection Factor, Facteur de Protection Solaire en français) est l’indicateur du niveau de protection d’un produit contre les coups de soleil. Pour le déterminer, on regarde sur une personne volontaire combien de temps elle met à prendre un coup de soleil avec et sans protection. En comparant les deux durées, on obtient un ratio qui est le SPF.

Exemple : un volontaire exposé aux rayons UV met 10 mn à rougir sans protection, et 3h20 à rougir avec la crème solaire (200 minutes). Cela nous donne alors le ratio suivant : 200/10 = 20, soit un SPF 20. Vulgairement, cela signifie qu’avec une crème SPF20, vous disposez de 20 fois plus de temps avant de prendre le coup de soleil que vous auriez pris sans protection.

 

Quelles différences entre les UVA et les UVB ?

 

Bien que les UVA et les UVB appartiennent tous les deux à la catégorie des rayons ultraviolets, ils présentent plusieurs différences importantes. Les UVB sont les rayons responsables du bronzage et des coups de soleil. Ils n’entrent pas en profondeur dans la peau. Les UVA sont quant à eux responsables du vieillissement prématuré de la peau. Ils pénètrent en profondeur dans la peau.

 

lunettes-soleil

UVA comme UVB peuvent causer des maladies comme le cancer de la peau, d’où l’importance de se protéger des deux. Pour avoir le droit d’être commercialisés, les produits de protection solaire doivent obligatoirement protéger contre les deux types d’UV.

 

Comment est mesurée l’efficacité des crèmes solaires ?

 

Qu’elles soient classiques ou bio, toutes les crèmes solaires subissent des tests avant d’être commercialisées. Ces tests sont obligatoires et visent à vérifier que le produit joue bien son rôle protecteur contre les ultraviolets et à quantifier son pouvoir de protection (le fameux SPF dont nous parlions précédemment). À ce jour, plusieurs méthodologies sont recommandées par la règlementation pour ces tests obligatoires :

  • Méthode In vivo ISO 24444 et ISO 24442 : ces méthodes sont réalisées sur des individus volontaires. Sur leur dos, on trace plusieurs carrés que l’on va protéger ou non avec le produit testé. On va ensuite les placer sous une lampe UV afin de chronométrer le temps de réaction de la peau aux UV.
  • Méthode In vitro ISO 24443 : cette méthode est réalisée avec une machine, sans recourir à des volontaires. On place la crème solaire sur une plaque transparente que l’on met ensuite sous la lampe UV. Un détecteur placé sous la plaque mesure les rayons UV perçus à différents timings.

Mais il en existe plusieurs autres ne figurant pas dans les méthodes recommandées.

NB : la méthode In vitro ISO 24443 ne convient pas pour les filtres solaires minéraux et est actuellement en cours de révision par l’ISO.

 

Pourquoi certains magazines disent que les solaires bio ne sont pas efficaces ?

 

Chaque année lors de la période estivale, il arrive que les solaires bio fassent l’objet d’attaques injustifiées. Ils sont présentés comme moins efficaces que les produits conventionnels, alors qu’ils subissent le même processus de contrôle.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces critiques :

  • Des médias pas toujours indépendants : les magazines vivent de la publicité des grandes marques. Il est donc délicat pour eux de dire des choses qui feraient du tort à leurs annonceurs. Il peut alors aussi être tentant de rabaisser les concurrents pour valoriser les annonceurs... D'ailleurs, si vous jetez un œil à une sélection produits d’un magazine, vous verrez que les marques proposées ont souvent une pub quelque part dans le numéro 😉
  • Des tests différents : comme nous le disions dans le paragraphe précédent, la règlementation autorise plusieurs méthodologies de tests pour connaître le niveau de protection d’un produit. Il arrive donc que l’on ne trouve pas les mêmes résultats… tout simplement parce que l’on a utilisé une méthode de test différente de celle utilisée par la marque, ou un type de peau différent…
  • Des méthodes non adaptées : certains protocoles comme la méthode ISO 24443 ne conviennent pas pour les filtres minéraux. Les résultats obtenus sur des produits qui en contiennent ne sont donc pas fiables. Il arrive aussi que les magazines recourent à des protocoles privés non reconnus par la règlementation en vigueur.

 

Comment fonctionnent les crèmes solaires ?

 

Les crèmes solaires tirent leur efficacité des filtres solaires présents dans la formule. Il en existe à ce jour deux types :

  • Les filtres chimiques : octocrylène, oxybenzone, avobenzone… Ces filtres absorbent les rayons ultraviolets. Ils sont interdits dans les cosmétiques bio.
  • Les filtres minéraux : dioxyde de titane et oxyde de zinc. Ces filtres réfléchissent les rayons à la manière d’un miroir, les empêchant de pénétrer la peau.

 

Les questions concernant l’utilisation des produits de protection solaire

 

Quelle quantité de crème appliquer ?

 

Les tests dont nous parlions plus haut dans l’article sont réalisés avec une quantité de 2 mg/cm2. C’est donc la quantité que nous devons appliquer pour bénéficier de la meilleure protection. Pour information, 2mg/cm2 équivaut à 6 cuillères à café à appliquer sur l'ensemble du corps d'un adulte.

 

creme-solaire

Quelle fréquence d’application de crème solaire ?

 

La recommandation officielle est d’appliquer de la crème solaire toutes les deux heures. Mais pour certains types de peaux, cela n’est pas suffisant et il faudrait réappliquer de la crème encore plus souvent ! Le moment de la journée est également à prendre en compte pour la fréquence d’application. En effet, l’énergie solaire varie en fonction des heures de la journée : 20 minutes de soleil aux alentours de midi ne sont pas du tout comparables à 20 min de soleil vers 17h...

 

Quand mettre de la crème solaire ?

 

Il faut idéalement mettre de la crème dès lors que l’on est en extérieur de façon prolongée. Et même si l’on est sous les nuages ou à l’ombre ! En effet, les rayons UV se reflètent sur certaines surfaces comme la neige ou le sable. Les UV vous atteignent donc même si vous être à l’ombre d’un sapin ou d’un parasol… 😉

 

coups-soleil

 

Quelle crème solaire choisir ?

 

Au moment de l’achat de crème solaire, 3 questions principales à se poser : conventionnelle ou bio, quel SPF et quel format ?

  • Conventionnelle ou bio : cela dépend de vos convictions car elles sont aussi efficaces l’une que l’autre (voir le paragraphe sur l’efficacité des crèmes solaires). Toutefois, nous tenons à rappeler que les crèmes solaires bio présentent l’avantage d’être plus respectueuse de votre santé. Par ailleurs, elles ont l'intérêt d'agir immédiatement !
  • Quel SPF : cela dépend de votre besoin de votre phototype, mais aussi du niveau d’exposition au soleil. En cas de doute entre deux SPF, privilégiez le plus fort.
  • Quel format : la réponse à cette question dépend de vos envies. Certains privilégieront la facilité d’application du spray, tandis que d’autres préfèreront la crème pour son application plus uniforme.

En tout cas, quelle que soit la crème que vous choisirez, notre meilleur conseil reste de l’appliquer partout, fréquemment et en quantité généreuse.

 


À découvrir : les crèmes solaires bio labellisées Cosmébio


 

La crème solaire empêche-t-elle de bronzer ?

 

Non. Malgré leur bonne efficacité, aucune crème ne peut se targuer d’arrêter 100% des rayons ultraviolets. Par ailleurs, les consommateurs mettent rarement la dose de crème recommandée de 2 mg/cm2. À chaque exposition, une dose plus ou moins importantes d’UV arrive donc à pénétrer la peau, activant ainsi la mélanine (pigment qui détermine la couleur de nos peaux, yeux et cheveux), et donc le mécanisme de bronzage.

 

La crème solaire se périme-t-elle ?

 

Oui. Comme tout cosmétique, la crème solaire dispose d’une péremption. Cette information de péremption peut prendre plusieurs formes sur le packaging :

  • soit elle est indiquée avec une Date de Durabilité Minimum et un logo sablier (« à utiliser de préférence avant le… »)
  • soit elle est indiquée via un pictogramme de Période Après Ouverture indiquant le nombre de mois maximum d’utilisation à partir de la première ouverture

 

logos-peremption-cosmetique

 

Nous espérons que ce petit focus sur la crème solaire vous a plu. Désormais, vous avez toutes les clés pour bien vous protéger !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez sûrement :
 

Écrit par
Justine  Justine