Comment lancer sa marque de cosmétiques bio ?

femme-ordinateur

Depuis le début des années 2000, les chiffres du marché cosmétique bio s’envolent. Il peut donc être tentant de lancer sa marque de cosmétiques bio. Mais comme toute création d’entreprise, cela représente beaucoup de travail à fournir et d’étapes à ne pas rater. Notre guide aidera ceux qui ont envie de sauter le pas à réussir !

 

Les étapes pour lancer une marque cosmétique

 

Plusieurs étapes sont nécessaires afin de créer son entreprise et lancer sa marque de cosmétiques bio. Nous vous présentons ces grandes étapes dans cette première partie.

 

Imaginer la marque avant de la créer

 

Cela peut sembler difficile à croire au vu des ventes en forte croissance, mais il arrive que des marques nous informent de difficultés financières, voire même de placement en liquidation judiciaire. Et lorsque l’on jette un oeil à leur démarche, on réalise souvent que la stratégie est inexistante. Nombreux sont les entrepreneurs qui pensent que parce que les cosmétiques bio sont à la mode, cela va forcément bien se vendre. Mais les consommateurs veulent plus que ça ! L’époque où l’argument « bio » suffisait à convaincre est révolu.

Par conséquent, avant d’entamer les démarches administratives et règlementaires, il est impératif de vous questionner sur ce que vous voulez créer, et comment vous le développerez au quotidien.

 

brainstorming

Voici une liste récapitulative de ce sur quoi il faut absolument travailler en amont :

  • Établir sa stratégie marketing
    • Déterminer la plateforme de marque (= l’identité de votre marque : nom, ambition, valeurs, histoire, positionnement…)
    • Déterminer l’offre (types de produits, formules, prix proposés…)
    • Déterminer la cible de l’offre
    • Déterminer les canaux de vente
  • Réaliser une étude de marché et tester l’offre
    • Quel est l’historique du marché visé et ses perspectives de développement ?
    • Les consommateurs que je vise seront-ils intéressés par mon offre ?
    • Qui sont mes concurrents et que proposent-ils ?
  • Identifier les partenaires pour votre activité (fournisseurs d’ingrédients, sous-traitants, experts comptables et juridiques…)
  • Rédiger un business plan, en pensant à y intégrer :
    • Les résultats de votre étude de marché
    • La présentation de votre offre
    • Le modèle économique (stratégie commerciale…)
    • Les prévisions financières concrètes
    • La présentation de l’équipe
    • Votre plan d’actions

 

Les formalités administratives

 

Une fois la réflexion préliminaire sur votre marque validée, vous pourrez entamer les démarches administratives de la création d’entreprise, ainsi que les formalités réglementaires propres au marché cosmétique. Voici la liste des actions administratives que vous devrez effectuer pour être en règle :

  • Créer l’entreprise (consulter les modalités sur les sites spécialisés car les formalités dépendent du statut choisi, de si vous fabriquez vous-même ou non…)
  • Mettre en place tous les éléments nécessaires à votre activité (ouverture d’un compte bancaire, choix d’un local…)
  • Déposer la marque à l’INPI
  • Contractualiser avec les partenaires du projet

 

signature

Les démarches réglementaires

 

Pour pouvoir commercialiser des produits cosmétiques en Europe, il est nécessaire de répondre aux exigences du Règlement Européen (CE) n°1223/2009 et de respecter les Bonnes Pratiques de Fabrication (dites BPF) énoncées dans la norme ISO 22716. Ces textes imposent notamment plusieurs actions à mener avant mise sur le marché des produits :

  • Déclarer l’établissement auprès de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) si vous fabriquez ou conditionnez vos produits
  • Procéder aux tests nécessaires pour prouver les allégations de l'étiquette (anti-rides...)
  • Procéder à des analyses en laboratoire pour vérifier que le produit n’est pas dangereux pour le consommateur : test de la conservation (challenge test), de la stabilité, de l’innocuité (patch test par exemple)...
  • Soumettre le produit à un évaluateur de la sécurité (toxicologue…) qui va décider au vu des résultats d’analyse de test si le produit peut être mis sur le marché
  • Constituer le Dossier d’Information sur le Produit (DIP)
  • Notifier les produits sur le Cosmetic Products Notification Portal (CPNP)

 


En plus de ces étapes réglementaires applicables à tous les produits cosmétiques, il vous faudra solliciter un certificateur pour que vos produits soient certifiés naturels ou biologiques et puissent obtenir le label.

Pour avoir le label Cosmébio, vous pouvez travailler avec trois certificateurs reconnus par l'association : Bureau Veritas, Cosmécert (filiale de Cosmébio) et Ecocert.


 

Une fois toutes ces démarches effectuées, vous pourrez vous plonger dans la gestion de votre marque : commercialisation de vos produits, communication auprès de vos clients, recherche de distributeurs…

 

Nos conseils pour réussir son projet

 

Lorsque l’on parle de création d’entreprise, plusieurs questions sont récurrentes. Nous y répondons dans cette seconde partie.

 

Quel coût ?

 

Il est difficile de répondre à cette question, car chaque projet est différent et ne représentera pas le même investissement. Mais de façon sûre, nous pouvons vous dire qu’il faut compter minimum 5 000 à 10 000 euros pour lancer une marque de cosmétique. Ce budget s’entend sans la trésorerie qu’il vous faudra constituer pour faire face aux diverses dépenses quotidiennes de votre activité.

 

calculatrice

Les aides à la création d’entreprise

 

Pas beaucoup de budget pour vous lancer ? Sachez que de nombreuses aides existent pour les entrepreneurs. Certaines existent à l’échelle nationale (aides de Pôle Emploi par exemple), tandis que d’autres dépendent des collectivités locales, désireuses de dynamiser l’emploi dans leur périmètre. Pour les connaître, prenez le temps d’aller taper à toutes les portes pour savoir ce dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation personnelle. Pensez également à vous rapprocher des associations comme Cosmébio ou le Cluster Bio en Auvergne Rhône-Alpes qui organisent des événements qui peuvent vous aider à trouver des fonds.

 

Les laboratoires partenaires

 

Vous avez une super idée mais pas de compétences en formulation pour la concrétiser ? Optez pour la sous-traitance de votre production ! Au sein du réseau Cosmébio, nous comptons plusieurs laboratoires qui produisent leur propre marque et/ou celles d’autres entreprises. Ils peuvent vous accompagner sur tout ou partie du projet. Des consultants indépendants peuvent également vous appuyer pour toutes les démarches présentées précédemment.

Consulter la liste des consultants et sous-traitants cosmétiques adhérents de l’association.

 

Écrit par
Nicolas  Nicolas