Les coulisses de la certification cosmétique naturelle et bio

photo-auditrice-en-labo

Vous connaissez sûrement le principe de la certification cosmétique, mais êtes-vous au point sur le processus par lequel passent les produits ? Léa, auditrice au sein de notre filiale de certification Cosmécert, vous explique ce qu'est la certification cosmétique et comment elle se déroule.

 

C’est quoi la certification cosmétique ?
 

La certification est un processus de vérification par lequel passe une entreprise pour prouver à ses clients qu’elle respecte bien les engagements qu’elle s’est fixée.

Ce contrôle est réalisé par un organisme indépendant appelé certificateur. Outre les cosmétiques, la certification peut s’appliquer aux produits ménagers, aux textiles ou encore aux parfums d’ambiance (liste non exhaustive).

La certification est obligatoire pour obtenir le label Cosmébio.

 

Comment se passe la certification cosmétique naturelle et bio ?
 

Plusieurs étapes composent le processus de certification cosmétique naturelle et bio :

  1. La marque fait une demande de certification auprès de son certificateur. Remarque : le souhait de certification doit être anticipé afin que le produit soit créé en conformité avec les cahiers des charges de la cosmétique naturelle et bio.
  2. Contrôle du respect de la réglementation cosmétique. La certification cosmétique ne peut être réalisée que sur des produits cosmétiques. Or, certains produits comme le dentifrice peuvent être catégorisés comme médicaments ou comme cosmétiques (selon le taux de fluor). Avant de débuter le processus de certification, le certificateur doit donc s’assurer que les produits concernés respectent bien les exigences du Règlement Cosmétique n°1223/2009 (le texte de référence avec lequel tous les cosmétiques mis sur le marché doivent être conformes).
  3. Contrôle de respect des exigences du label bio. Si les cosmétiques à certifier sont conformes à la réglementation cosmétique, alors le processus de certification à proprement parler peut débuter.

 

Première phase de contrôle dans les locaux du certificateur
 

Dans le cadre de la certification cosmétique, les entreprises doivent fournir les fiches détaillées des produits indiquant notamment les ingrédients et leur dosage, les fournisseurs, etc.
 

photo-lea-auditrice-cosmecert

Sur la base de ces documents, le certificateur vérifie :

  • La formule : la teneur en ingrédients naturels et bio est-elle conforme, les ingrédients présents sont-ils bien autorisés par le label… ?
  • L’étiquette : les mentions obligatoires sont-elles présentes, y a-t-il des éléments ambigus ou erronés sur le packaging… ?
  • Le(s) matériau(x) utilisés pour le conditionnement du produit : les matériaux sont-ils bien autorisés par le label ?

Si tout est conforme, le certificateur passe alors à la seconde phase de la certification

 

Seconde phase de contrôle sur le site de production des produits
 

La seconde phase de la certification cosmétique consiste en un audit réalisé sur le site de production des produits.

Cet audit consiste à vérifier les informations communiquées précédemment, et tout ce qui ne peut pas être contrôlé sur la base de documents : le processus de fabrication, les produits de nettoyage utilisés, le stockage des matières premières et des produits…

Les auditeurs contrôlent également les outils de communication utilisés par la marque.
 

photo-auditeur-cosmetique

Clôture du processus de certification
 

Une fois l’audit sur site réalisé, l’auditeur transmet toutes les informations au responsable certification qui valide ou non la conformité du ou des produit(s) contrôlés.

Si tout est conforme, il délivre un certificat à l’entreprise où sont listés les produits certifiés.

 

Quelle durée de validité pour la certification ?
 

Un certificat est valable un  anpour les produits finis. Pour renouveler un certificat, il faut repasser l’audit sur site et fournir de nouveau les papiers qui ont été mis à jour entre temps.

 

Comment reconnaître un produit certifié ?
 

Un produit certifié présente obligatoirement des mentions de certification sur son packaging qui précisent :

- le pourcentage d'origine naturelle et biologique
- le certificateur ayant réalisé le contrôle
- le cahier des charges utilisé
 

photo-mentions-certification


Pour aller plus loin :
 

lien-page-notre-association
lien-page-produits
lien-annuaire-marques-labellisees
lien-page-la-cosmetique-bio

Écrit par

Marine  Marine