Témoignage : comment j'ai converti ma famille aux cosmétiques bio

temoignage-anais-famille-cosmetiques-bio-cosmebio.png

Après la naissance de son fils, Anaïs a converti sa famille à la cosmétique bio. Elle nous raconte sa démarche et nous livre ses conseils.
 

Le parcours d'Anaïs et sa famille vis-à-vis de la cosmétique bio


Depuis combien de temps consommez-vous des cosmétiques bio ?

 
J'ai découvert la cosmétique bio au début de l'année 2017. Pour être toute à fait exacte, je me suis d'abord intéressée à la réduction de nos déchets, à notre impact écologique. Et de fil en aiguille, ma réflexion s'est orientée vers les cosmétiques bio. Je me suis alors intéressée aux produits dans ma salle de bain, aux ingrédients à éviter dans les cosmétiques… C'est quelques mois après la naissance de mon fils que je me suis tournée vers des produits de soin et d’hygiène bio pour ma famille
 

Pourquoi êtes-vous passé(e) à la cosmétique bio ?

 
À force de recherches, on se rend vite compte que les grandes marques conventionnelles profitent de notre ignorance pour nous pousser à consommer. En effet ces produits sont souvent présentés comme « hypoallergéniques », « naturels », « testés sous contrôle dermatologique ». Cela nous rassure et on ne va pas chercher plus loin. Moi la première, je buvais ces termes bien employés, et j’achetais un joli packaging, une marque connue, une affirmation mensongère… sans savoir.
 
Maintenant que j’ai pris conscience des problèmes écologiques et de santé liés à l’utilisation de certains ingrédients, j’ai décidé que je n’exposerai pas plus longtemps ma famille à tout cela. De plus, j’ai quelques problèmes de peau, notamment du psoriasis sur les mains et le cuir chevelu, et je me dis que les produits conventionnels sont peut-être un facteur à prendre en compte. C’est pour ces raisons que je suis passée à la cosmétique bio.

 

Concrètement, comment êtes-vous passé(e) à la cosmétique bio ?

 
La première chose que j’ai fait en passant au bio, c’était terminer mes gels douches entamés : nous nous sommes servi de certains en guise de lave-mains, et Monsieur à terminé ceux qu’il appréciait. J’ai considérablement réduit notre stock de cosmétiques, en donnant ceux que je n’utiliserai plus.
 
Mes premiers achats furent pour l’hygiène de toute la famille : un savon surgras adapté à bébé, un autre pour nous et un shampoing solide (ce qui rejoignait ma préoccupation première, la réduction de nos déchets). Pour mon fils, j’ai limité les soins bébé à une crème hydratante, une huile, une eau nettoyante et du liniment pour le change.
 
produits-bebe-cosmetiques-bio-anais
 

Avez-vous eu des difficultés pour passer au bio sur certains produits ?

 
Au début, mon mari n’aimait pas tellement l’idée d’utiliser des savons pour se laver et préférait garder son gel douche, question d’habitude. De mon coté, j’ai éprouvé des difficultés capillaire au début. Mes cheveux ont dû s’habituer à ne plus être recouverts de silicone, et au début ils étaient vraiment capricieux et difficiles à coiffer. Evidemment, cela s’est arrangé avec le temps. J’ai été déçue de certains produits, comme par exemple un après-shampoing d’une grande marque bio, qui ne m’a pas du tout convenu. L’odeur d’alcool (utilisé comme conservateur) est vraiment trop forte pour moi, si bien que je ne peux pas l’utiliser tel quel. Du coup, je le mélange à des poudres et des huiles et je laisse poser en masque. Car vu le prix, je compte bien le terminer tout de même. Le prix c’est ce qui pose aussi problème. Je trouve que les produits vendus en magasin spécialisés près de chez moi sont tout de même assez onéreux, alors je commande souvent sur Internet. Forcement quand vous aviez l’habitude d’acheter un gel douche en supermarché à moins de 2€, cela peut paraître exorbitant de choisir son alternative bio au double ou triple du prix. Mais il faut apprendre à choisir la qualité plutôt que la quantité, non ?
 

Quelles ont été vos plus belles découvertes produits ?

 

Le beurre de karité brut est certainement ma plus belle découverte ! Il est parfait car j’ai une peau plutôt sèche et sensible. Les huiles végétales ont été une révélation également : elles sont tellement polyvalentes. Je les utilise pour mes cheveux, pour me démaquiller ou hydrater ma peau... Je suis particulièrement fan de l’huile de jojoba (pour le visage), de coco (pour le corps), et de l’huile d’amande douce pour prendre soin de mon fils !
 

Les habitudes d'Anaïs et sa famille en matière de cosmétique bio

 

Quelle part représente le bio dans votre consommation cosmétique globale ?

 
En général, je choisis des produits bio pour tout ce qui est hygiène et soins. Mes parfums ne sont pas bio (pas encore !) et pour le maquillage, j’ai simplement racheté en bio : une BB crème, de la poudre et un mascara. Je ne me maquille pas énormément, ce qui fait que j’ai encore des produits conventionnels que j’utilise de temps en temps. Pour bébé, tout est bio : l’eau nettoyante, la crème pour le change, la crème hydratante et même la crème solaire ! Le liniment, lui, est fait maison !
 

Quand vous choisissez un produit, sur quoi vous attardez-vous ?

 
La composition ! Depuis que j’ai appris à décrypter les listes des ingrédients, je passe mon temps à le faire. C’est devenu une passion pour moi ! Partout : autant dans les boutiques que chez mes proches, je retourne les produits et je regarde la liste INCI. Bien sûr, je ne suis pas totalement au point là-dessus mais j’ai appris les bases et quand je ne connais pas l’ingrédient, je m’informe. Je me demande aussi maintenant « Est-ce que tu en as vraiment besoin ? Est-ce que tu vas t’en servir souvent ? »… Si ce n’est pas le cas, je passe mon chemin (bon j'avoue que c’est parfois difficile de ne pas craquer !)
 

Les conseils d'Anaïs pour passer aux cosmétiques bio

 

Avez-vous des marques de cosmétiques bio labellisées Cosmébio à recommander ?

 
À la maison, nous sommes fan du dentifrice à l’aloé vera de PurAloe. Un vrai coup de cœur ! Sinon nous utilisons souvent les marques Tidoo, Cattier et Acorelle pour notre fils. Centifolia, De Saint Hilaire ou encore Fun’Ethic pour nous.
 
temoignage-anais-famille-cosmetiques-bio

Que diriez-vous à quelqu'un qui hésite à sauter le pas de la cosmétique bio ?

 
Je dirais qu'il faut y aller petit à petit. Remettre en question toutes ses habitudes n'est pas chose aisée, et cela prend parfois du temps. Commencez par remplacer votre gel douche par son équivalent en bio, puis le shampoing, le dentifrice, le déodorant… Chacun sa méthode !  Vous n’avez rien à perdre, tout à gagner. Et je vous jure qu’une fois que vous aurez sauté le pas, vous n’aurez plus envie de faire machine arrière
 

Y'a-t-il d'autres éléments dont vous souhaitez nous faire part sur votre expérience de la cosmétique bio ?

 
Parfois vos proches se demanderont pourquoi vous vous êtes orientés vers le bio, ils remettront peut-être vos choix en question, ils vous trouveront peut-être même un peu agaçant(e) et pointilleux(se),… Mais ce n’est pas grave, vous savez pourquoi vous avez choisi de changer vos habitudes, et peut-être qu’avec le temps, ce déclic que vous avez eu, ils l’auront aussi ;)
 

 
Pour suivre les aventures d'Anaïs et sa famille dans le monde des cosmétiques bio, vous pouvez consulter son blog unpeuplusgreen.blogspot.fr.
 
Et si vous avez envie de partager vous aussi votre expérience, écrivez-nous via le formulaire de témoignage.
 
 

Si vous avez aimé ce témoignage, vous aimerez aussi...
 

Écrit par

Marine  Marine